Vous nous avez parlé des 7 règles pour essayer de gagner de l’argent en Bourse , bon trés bien mais je ne constate aucune règle de comportement concernant les valeurs qui changent imperturbablement de façon sinusoïdale (c’est le cas de presque toutes les valeurs actuellement). Ne peut-on pas acheter et vendre une même valeur selon la conjoncture, acheter quand ça « baisse » et vendre quand ça « monte ». J’ai entendu dire que les groupes financiers sont en possession de logiciels qui, greffés à la corbeille des échanges, pratiquent cela en permanence et à la fraction de seconde prés… Est-ce exact ? Si c’est le cas, je trouve cela totalement injuste à l’égard des petits boursiers qui voient les cours suivre une espèce de nivelage.

Là où les fonds de placements bancaire traditionnel rapportent entre 1 et 3 % annuels bruts, une simple opération de trading permet de gagner entre 75 et 90% de gain en quelques secondes. Nous évitons également de multiples rendez-vous avec le gestionnaire de compte, les gains pouvant ensuite être virés à volonté et sous 2 jours sur tout type de compte bancaire.

Bonjour, alors j’ai étudié beaucoup de choses ! Disons qu’au début j’ai surtout appris par moi même, donc l’apprentissage était long, plusieurs années. Au bout d’un moment j’ai décidé d’apprendre réellement (formations, livres professionnels etc…) et c’est réellement à ce moment là que j’ai commencé à devenir rentable. On ne cesse jamais d’apprendre en bourse, encore aujourd’hui je continue d’apprendre.


J’investis en bourse depuis maintenant plus de huit ans. Huit années où j’aurais eu des hauts et des bas. Des hauts et des bas dont j’ai su tirer les leçons, dont j’ai su apprendre pour perfectionner ma stratégie, une technique mettant le maximum de probabilités de mon côté. Pour gagner en bourse il ne faut pas parier, sinon autant aller faire un tour au casino. La bourse est une histoire de probabilités.

Demain en immobilier, ce sera peut être un peu moins simple, si vous avez une situation qui n’est pas favorisée par le banquier, je m’explique : si vous n’êtes pas en CDI, le banquier ne va pas aimer, si vous êtes par exemple en intérim, en auto entrepreneur, en CDD, en apprentissage, étudiant, retraités, des choses comme cela, le banquier ne va pas forcément vous accordez un crédit immobilier, ce sera plus compliquer, mais même si c’est possible je l’ai déjà vu.
La monnaie a elle-même eu un problème d’image au début, étant réputée pour faciliter les transactions de drogue et le trafic d’armes. Mais misant sur la surveillance accrue des autorités, Shrem souhaite l’établir comme une devise digne de ce nom. «Nous essayons d’éviter qu’elle serve à ce genre de transactions. À ce stade, un manque de professionnalisme pourrait tout faire dérailler.»
Si Bill Gates avait vendu son entreprise à ses débuts au lieu de l’introduire en Bourse, il aurait gagné 100 millions de dollars environ. Une jolie somme. Mais pas les 50 ou 60 milliards de dollars qu’il a aujourd’hui. Idem pour Buffett, qui valait environ 20 millions de dollars en 1970 mais qui n’a pas vendu une seule de ses actions Berkshire Hathaway durant leur ascension de 6 $ à 100 000 $.
Celui qui est désormais l’homme le plus riche du Japon n’a pas sa langue dans sa poche : il clame à qui veut l’entendre sa volonté d’être bientôt le «numéro 1 mondial sur tous les plans». Ami de Bill Gates, proche du défunt Steve Jobs, ­Masayoshi Son, autoproclamé roi du mobile japonais, est un personnage hors norme qui a investi dans plus de 1.000 entreprises, dont Alibaba, le géant du e-commerce chinois. Et son ambition ne s’arrête pas aux frontières du pays du Soleil-Levant. En prenant le contrôle de l’opérateur américain Sprint Nextel pour 22 milliards de dollars il y a tout juste un an, SoftBank est devenu le sixième groupe de télécommunication mondial. Plus que cinq marches à gravir !
Le NYSE est de loin la plus ancienne plateforme boursière puisque son origine remonte à 1792. Elle est située à Wall Street. Le nom “Wall Street” a, en réalité, deux origines. D’une part, cette dénomination vient du mot “mur” en Anglais en raison de l’existence au XVIIème siècle d’un mur fait de rondins dans ce quartier. Mais au XVIIème siècle, l’île de Manhattan faisait partie d’une colonie hollandaise. A cet endroit, s’établissait la “waal straat”, ou rue des Wallons, en raison de la présence d’un important groupe de Wallons qui furent à l’origine de la création de la ville de New-York.
Il y a aussi des inconvénients, cependant, notamment des risques de liquidation pour les plus petits, des risques de dé-listage d’une place boursière (c’est du vécu), une réplication qui n’est généralement pas parfaite, voire des risques éventuels de liquidité sur le court terme (mais ce dernier point, prégnant pendant les krachs, est moins gênant sur le long terme). Et bien évidemment : il faut se former !!!
Même les astuces d'investissement ne peuvent pas vous garantir que vous allez être gagnant. Même les trader gagnants ne font pas 100% de leur positions en gain. Vous devez savoir que vous pouvez perdre le capital, car le marché boursier est un marché à risque. Essayez de trouver un rendement réaliste et sans prendre de risque et surtout ne croyez pas tour ce qu'on raconte sur les forums et les blogs qui se vantent de gagner des sommes astronomiques en très peu de temps. Cela n'est tout simplement pas possible.

Bon article et effectivement il est impératif de respecter certaines règles avant de se lancer en bourse car il est très facile de se ruiner lorsqu’on est débutant notamment si l’on gère mal son budget (erreur fréquente). Après pour les perspectives à venir, c’est très dur je trouve de se projeter en ce moment. Il faut noter que je trouve que la bourse est quand même détaché de l’économie réel.
Je suis évidement d'accord avec Libération et Spaghetti splash. Les sociopathes français ne comprennent même plus pourquoi un individu aspire à la liberté, au libéralisme et à jouir des richesses qu'il a créé lui même sans vouloir se faire confisquer ces mêmes richesses par une horde de fonctionnaires en sur nombre et un état se mêlant de tout, tout le temps. Mais le système prend l'eau et depuis longtemps il se désintègre. Vive le libéralisme humaniste, et faites comme 40 % des "riches" achetez des métaux précieux, donc de l'or et de l'argent rapidement !!!
Personnellement, je suis d’avis qu’une trop grande diversification augmente le niveau de risque car notre connaissance des entreprises en portefeuille est alors mince ou nulle. Moi, dans mon fonds d’investissement privé, je ne détiens jamais plus de 10 titres, de cette façon, j’ai une connaissance sur mes compagnies très solide et par le fait même, mon niveau de risque diminue.
Parfois, l’homme pressé ralentit sa foulée au bord de l’Atlantique tout proche. En phase avec les éléments, le visage fouetté par les embruns, l’esprit chahuté par le grondement des vagues, il parcourt la plage, là où il n’y a personne. « Un moment sacré, confie-t-il. Je pars avec un sac à dos, une bouteille d’eau et je marche. J’aime être seul. J’ai des relations mais pas d’amis, car je ne suis pas facile à vivre. Et puis, qu’est-ce que l’amitié ? » demande-t-il. Si. Depardieu est un ami. Aussi iconoclaste que lui. Il a une photo de lui sur son bureau. Magrez lui a racheté sa vigne quand l’acteur est parti en Russie. Avec une rare douceur, il évoque leur relation : « C’est un homme en qui j’ai trouvé des qualités exceptionnelles. Gérard a une grande facilité à appréhender votre humeur du moment, sensible, il vous dit le mot qu’il faut, avec l’attention, le regard et le ton qu’il faut. Si Gérard est un si grand acteur, c’est parce qu’il comprend immédiatement la situation mentale de l’autre. »
Dans l'investissement boursier la pratique bat la théorie. Vous devez bien connaitre vos outils de trading avant de commencer à investir en bourse pour votre compte propre. La pratique vous permet de vous habituer au marché que vous souhaitez négocier. De plus, il y a beaucoup de compte de démonstration disponibles avec des cours en temps réel à votre disposition. N'hésitez pas à les tester.
C'est une condition nécessaire : si je n'investis pas assez d'argent en bourse, je ne pourrais jamais en gagner. Au-dessous de 500 euros par valeur, les frais de passages d'ordres de bourse sont trop importants pour que je puisse dégager une plus-value intéressante. Je peux débuter en investissant cette somme sur quatre ou cinq actions de secteurs différents pour être sûr de faire fructifier mon épargne. Par la suite, je dois régulièrement augmenter mon capital. Je peux par exemple verser quelques centaines d'euros tous les mois ou tous les deux mois sur mon compte-titres ou mon PEA.
On a souvent tendance à faire l’amalgame entre les différentes places boursières aux Etats-Unis. A l’heure actuelle, les deux seules places de cotation pour les actions sont toutes les deux situées à New-York: le NYSE se trouve à Wall Street dans le sud de Manhattan alors que le Nasdaq est basé un peu plus au nord sur Time Square, une place très appréciée des touristes pour ses illuminations, ses commerces et ses théâtres.
Même les astuces d'investissement ne peuvent pas vous garantir que vous allez être gagnant. Même les trader gagnants ne font pas 100% de leur positions en gain. Vous devez savoir que vous pouvez perdre le capital, car le marché boursier est un marché à risque. Essayez de trouver un rendement réaliste et sans prendre de risque et surtout ne croyez pas tour ce qu'on raconte sur les forums et les blogs qui se vantent de gagner des sommes astronomiques en très peu de temps. Cela n'est tout simplement pas possible.
danyl. Vous avez parfaitement raison d'avoir quitté ce pays de jaloux et d'envieux qui voudraient bien tout vous piquer pour eux mêmes, et il est évident que vous avez largement de vous soigner aux USA, contrairement à ce que pensent les français, la France est loin d'avoir le meilleur système de soins au monde, ils sont tous conditionnés comme dans les pays communistes à l'époque.

Le stress est le chat noir de l'investisseur ou du trader. Mal géré, il vous met au-delà de l'aspect financier dans des situations difficiles au niveau émotionnel. Si vous êtes débutant, concentrez-vous tout d'abord sur votre stratégie d'investissement ou de trading. Ensuite, n'oubliez pas de connaître les différents outils à votre disposition : analyse fondamentale, analyse technique et plateforme de trading.


« Je désire bien comprendre pourquoi j’achète un titre, dit Milan. Le jeu ne m’intéresse pas. Je veux investir. » Il détient actuellement qu’un titre : Home Capital Group (TSX : HCG), une société de prêts hypothécaires. Il aime beaucoup son équipe de gestion et estime que l’entreprise est restée en dessous de l’écran radar. Il a commencé tout doucement à acheter des actions le printemps dernier, à environ 28 $ l’unité, et a continué de le faire au cours des deux mois qui ont suivi. Le titre se négociait récemment à environ 50 $. « Mon CELI a touché les 100 000 $ à deux reprises à l’automne, mais le titre est volatil, dit Milan. J’estime que c’est l’un des meilleurs achats à la TSX à l’heure actuelle. Vous connaissez le dicton : Jamais deux sans trois. »
Mais il y a déjà deux manières d'être riche dans le milieu: vous pouvez monter votre affaire ou investir dans des monnaies ou des concepts déjà existants. Vous pouvez aussi miser sur les [devises] qui ont fait leurs preuves depuis longtemps et qui peuvent réussir, comme Monero. J'aime cette crypto-monnaie parce qu'elle a aussi un bon champ d'applications. 
L'histoire que vous entendez sur un gars de Wall Street qui fait 10 millions de dollars par an peut être vrai. Mais, ce qu'il n'est pas mentionné dans l'histoire, c'est qu'il gère des milliards de dollars américains. Ces 10 millions USD représentent moins d'un pour cent du compte total qu'il gère. Comparé à un compte de 1000 USD, cela revient à un rendement de seulement 10 USD par an!
S’agissant de la structure à l’IS, c’est certainement LA condition sine qua non du montage. Autrement, si j’acquière en direct, alors tous mes revenus seront taxables à l’IR à environ 30 % + PS (sauf déduction des intérêts d’emprunt). Et pour le coup, je paierai de l’impôt sur des revenus que je ne perçois pas (car destinés à rembourser un emprunt)…
L'entreprise peut aussi remettre une partie de ses profits aux détenteurs de titres de participation en leur versant des dividendes. des sociétés à petite capitalisation sont considérés comme des placements à haut risque et très volatils, car leur valeur peut varier beaucoup. Même si ces titres sont inscrits en Bourse, il peut être difficile de les revendre rapidement.
C'est une condition nécessaire : si je n'investis pas assez d'argent en bourse, je ne pourrais jamais en gagner. Au-dessous de 500 euros par valeur, les frais de passages d'ordres de bourse sont trop importants pour que je puisse dégager une plus-value intéressante. Je peux débuter en investissant cette somme sur quatre ou cinq actions de secteurs différents pour être sûr de faire fructifier mon épargne. Par la suite, je dois régulièrement augmenter mon capital. Je peux par exemple verser quelques centaines d'euros tous les mois ou tous les deux mois sur mon compte-titres ou mon PEA.
A force de l’entendre parler de philan­thropie, on en oublierait presque qu’il est toujours l’homme le plus riche sur terre. Avec 4% des parts de Microsoft, Bill Gates n’est pourtant que le deuxième actionnaire individuel de l’entreprise qu’il a fondée en 1976 avec Paul ­Allen (fortune personnelle : 15,4 milliards de dollars). Le premier ? C’est son ami Steve Ballmer (4,04%, avec une fortune personnelle estimée à 18,7 milliards de dollars), qui vient tout juste de céder sa casquette de P-DG à Satya Nadella. Un détail dont l’homme le plus riche du monde 15 fois durant les 20 dernières années se moque pas mal. Depuis qu’il a pris sa retraite, le papa de Windows se bat pour éradiquer la polio. Et avec son ami, le milliardaire Warren Buffett, il a persuadé plus de 100 super-riches de ­léguer au moins la moitié de leurs avoirs à des œuvres de charité à leur décès.
Rodolphe Pedro met six mois à remonter une entreprise de spectacle à Lyon. Qui cartonne jusqu’à ce qu’une dénonciation infâmante le fasse tomber dans l’enfer de la justice française. Il finira par sortir blanchi. « Qui tu es, d’où tu viens. Tout est là. La France, c’est encore la monarchie, les castes, les codes. Et personne ne se demande pourquoi ce sont toujours les mêmes en prison. Fils de chômeurs, en échec scolaire. Pourquoi il n’y a plus de mobilité sociale ? Même pas 1% de fils de prolos dans les grandes écoles ! Je ne veux pas les excuser, mais c’est quoi leurs perspectives ? »
C’est totalement impossible avec la bourse, si demain vous allez voir votre banquier, que vous lui dites que vous voulez emprunter 200.000 euros pour les placer en bourse, que ce soit sur des actions à forts dividendes ou de la spéculation, peu importe le type de bourse que vous voulez effectuer, le banquier vous dira non, c’est tout simplement interdit et illégal en France d’emprunter de l’argent pour faire de la bourse, donc c’est la première grosse nuance, c’est-à-dire qu’en immobilier on peut investir avec zéro, il y a beaucoup d’investisseurs qui investissent en mettant zéro euro de leurs poches, même si aujourd’hui c’est un peu plus nuancé comme discours, alors qu’en bourse il faut investir du capital que l’on a de sa propre poche, donc injectez mille, dix mille, cent mille, un million d’euros dans les marchés financiers pour avoir ses premiers revenus. C’est la grosse nuance à ne pas négliger.
Imarketslive vous donne accès pour cela aux informations critiques qui influent le marché et aux études qui permettent de prévoir si le cours d’une parité a plus de probabilité de tendre à la hausse ou à la baisse.  Sept outils de trading sont mis à votre dispositions, pour vous aidez à trader et vous initiez à devenir TRADER sur le FOREX. Des formations en vidéo et également en live sur la chaine TV d'IMARKETSLIVE .

Là où les fonds de placements bancaire traditionnel rapportent entre 1 et 3 % annuels bruts, une simple opération de trading permet de gagner entre 75 et 90% de gain en quelques secondes. Nous évitons également de multiples rendez-vous avec le gestionnaire de compte, les gains pouvant ensuite être virés à volonté et sous 2 jours sur tout type de compte bancaire.
On s’intéressera ici en priorité aux indices boursiers de référence comme le Dow Jones Industrial Average qui est l’indice lié au marché NYSE et également connu sous le nom de Dow Jones. On y retrouve 30 entreprises qui comptent parmi les plus importantes des Etats-Unis. Cependant, certains titres cotés sur le NASDAQ y sont également répertoriés comme l’action Microsoft ou l’action Intel. L’indice Dow Jones a été créé en 1896 et ne comptait à l’origine que 12 valeurs, puis une vingtaine en 1916 et enfin, 30 valeurs en 1928. Il s’agit donc d’un des plus anciens indices boursiers au monde qui reste encore aujourd’hui l’un des plus populaires aux yeux des investisseurs à l’instar des valeurs qui le composent.
Un conseil boursier d'expert est d'avoir de la patience. Personne n'est pas devenu riche dans la nuit et surtout il faut savoir qu'il y a pas de gains sans risque. Si vous gagnez trop d'argent trop rapidement, il faut vous poser la question si vous ne prenez pas trop de risques et si cela peut durer à long terme. Il vaut mieux faire des rendements bons et stables que des gains importants que vous allez ensuite perdre rapidement. Analyser les marchés, suivre des formations de trade, developper un système de money management et des gestion des risques sont les clés pour arriver à son objectif de gain quand on trade en ligne.
Bonjour, vous venez de citer les deux meilleurs broiera selon moi. Si vous avez un portefeuille supérieur à 10000€ alors optez pour Interactive Brokers, sinon ouvrez un compte chez IG Market. L’offre combinée avec ProRealTime est très avantageuse car elle vous permettra d’utiliser un des meilleures logiciels de bourse pour prendre toutes vos décisions d’investissements.
Selon M. Phelps, il faut choisir des sociétés qui fournissent entre autres des nouvelles méthodes ou de nouveaux équipements pour faire des choses de tous les jours, mieux, plus rapidement et à moindre coût qu’auparavant. Des sociétés qui exploitent des inventions permettant de faire des choses qu’on a toujours voulu faire, qui exploitent de nouvelles sources d’énergie plus économiques, etc.
Au tout début, la valeur du bitcoin était beaucoup moins élevée qu’aujourd’hui, les utilisateurs pouvaient alors se faire des milliers d'euros, en investissant une cinquantaine d'euros. "J’avais également investi dans l’Ethereum, une autre monnaie électronique. Il y a deux, il était évalué à 10 euros, alors qu'aujourd’hui un ether vaut plus de 300 euros. Pour m’amuser, j’ai calculé qui si j’avais placé cet argent sur le bitcoin, je serais déjà millionnaire aujourd’hui, mais j’aurais pu aussi tout perdre", philosophe Thomas. 
Si vous savez que Hilton est sur le point de racheter Marriott, vous pouvez gagner une très belle somme. Les autorités ont arrêté une poignée de personnes coupables de délit d’initié il y a quelques années de ça, mais j’estime qu’ils n’ont eu qu’1/10 000 des personnes ayant des informations d’initiés. Tous les gestionnaires de hedge funds tradent sur des informations d’initiés, toute la journée. Ils n’ont aucun autre moyen de prendre l’avantage sur leurs collègues.
Oui retournez donc à des vraies et saines lectures qui vous éclaireront sur le libéralisme qui n'a rien d'ultra, sauf pour ceux qui ont tout à perdre s'il arrivait en France, mais qui serait au profit d'abords des plus humbles que vous prétendez défendre mais qu'en fait vous exploitez par la diffusion par tous vos médias complices, et les politiques malsains que vous admirez.

Pour avoir un portefeuille performant, il n’est pas forcément question de choisir les actions les mieux cotées en bourse, mais de sélectionner les titres à fort potentiel, en fonction de la situation sur le marché. Si les événements s’avèrent favorables, il est possible de choisir des sociétés décotées en bourse, dans la perspective d’un futur rebond.
Il est très intéressant de bien regarder tous les chiffres et tous les graphiques. Vous y apprendrez entre autres que votre fortune de 724.000€ est composée de seulement 240.000€ en versement réguliers (c’est ce que VOUS avez investi), mais de près de 500.000€ en intérêts (et ça, c’est l’argent qui a travaillé pour vous, sans que vous n’ayez rien à faire de votre côté!!!).
L'entreprise peut aussi remettre une partie de ses profits aux détenteurs de titres de participation en leur versant des dividendes. des sociétés à petite capitalisation sont considérés comme des placements à haut risque et très volatils, car leur valeur peut varier beaucoup. Même si ces titres sont inscrits en Bourse, il peut être difficile de les revendre rapidement.
J’investis en bourse depuis maintenant plus de huit ans. Huit années où j’aurais eu des hauts et des bas. Des hauts et des bas dont j’ai su tirer les leçons, dont j’ai su apprendre pour perfectionner ma stratégie, une technique mettant le maximum de probabilités de mon côté. Pour gagner en bourse il ne faut pas parier, sinon autant aller faire un tour au casino. La bourse est une histoire de probabilités.
Au-delà de cet argument industriel, la crise dans la zone euro a montré la pertinence d’une diversification géographique. L’économie et la bourse américaine sont en relativement bonne forme (notamment grâce aux interventions de la FED et au gaz de schiste) ; tandis que la zone Euro s’enfonce dans la crise, avec des incertitudes qui se reflètent sur ses marchés boursiers.
Pourquoi procéder de cette manière ?: Cette méthode me permet de me retourner en cas de perte. Si je misais la totalité de mon capital sur un seul ordre d'achat, je n'aurais plus la possibilité de me refaire. En fragmentant mon capital, cela me permet de profiter un maximum du taux de succès relativement élevé offert par cette technique. Pour un débutant, je conseille de commencer avec des mises de 5€ le temps de se familiariser avec la plateforme de trading. Vous pourrez ensuite commencer à augmenter les mises pour dégager de meilleurs retours sur investissement.
Par exemple, si vous avez une super stratégie consistant à acheter les actions des entreprises venant d’augmenter leurs dividendes et à vendre les actions des entreprises venant de diminuer leurs dividendes, et que cette stratégie vous apporte un rendement, ajusté du niveau de risque, supérieur à celui du marché, alors vous venez de remettre en cause 50 ans de théorie financière classique et vous rejoignez alors la « Team Shiller ». En effet, selon l’hypothèse d’efficience des marchés, si une stratégie gagnante existait, alors de nombreux autres traders l’utiliseraient de telle sorte que l’anomalie se corrigerait d’elle même instantanément (donc en réalité, n’existerait même pas).
Si le dividende est couvert par les bénéfices et que ceux-ci sont au moins stagnants, le cours finit par remonter et l’action se comporte plus ou moins comme une obligation perpétuelle. Par contre, si le dividende est versé en excès des profits ou si ceux-ci baissent chaque année, cela se reflétera dans le cours de bourse. Nous aurons ainsi une situation à la France Telecom. Le cours de l’action baisse année après année et n’est pas compensé pour l’actionnaire par le dividende.

Changez de paradigme. Oubliez définitivement la bourse-casino. Investissez alors dans des sociétés cotées solides et rentables dont vous êtes sûr de la valeur intrinsèque et du potentiel opérationnel. Les baisses de marché (qui seront donc limitées si vous êtes vraiment diversifiés) seront au contraire vues comme des occasions de renforcer vos parts de société à prix modéré ; gage d’enrichissement à long terme.


Pour sa part, le marché canadien des actions, lesté par les pétrolières et autres titres de ressources, a décroché du cycle haussier en début d'année quand l'indice S&P/TSX est tombé sous les 12 525 points, ce qui marquait un recul de 20 % par rapport à son sommet historique de septembre 2014. L'Europe est aussi officiellement sous l'emprise d'un « bear market » depuis peu.
Avertissement: Ce document ne contient pas et ne doit pas être interprété comme contenant des conseils en investissement, des recommandations en investissement, une offre ou une sollicitation de toute transaction sur des instruments financiers. Veuillez noter que cette analyse de trading ne constitue pas un indicateur fiable des performances actuelles ou futures, car les circonstances peuvent évoluer dans le temps. Avant de prendre une décision d'investissement, vous devriez consulter un conseiller financier indépendant pour vous assurer de bien comprendre les risques.
Les Etats-Unis comptent en effet de très nombreux marchés boursiers mais nous ne retiendrons ici que ceux sur lesquels sont cotées les meilleures actions de ce pays. Il s’agit donc des deux plus grands marchés des USA à savoir le NYSE pour New York Stock Exchange sur lequel sont cotés les actions des plus grandes entreprises du pays dont les célèbres actions Coca-Cola ou encore Boeing et le marché NASDAQ pour National Association of Securities Dealers Automated Quotation System qui rend compte des plus grandes valeurs technologiques du pays comme les actions Microsoft, Intel ou encore Google et Cisco. Le NASDAQ est un marché un peu spécifique puisqu’on y retrouve souvent des titres d’entreprise technologiques relativement récentes mais à la croissance très importante. Cependant, on y trouve également des actions provenant d’entreprises de secteurs très différents. En effet, ce qui attire les entreprises sur ce marché boursier est que les règles qui y sont imposées en ce qui concerne les informations financières sont ici bien moins contraignantes que sur d’autres places financières.
Trader en ligne n'est pas jouer au loto. Le meilleur trader forex va toujours planifier à l'avance ses ordres et va savoir avant de passer les ordres en bourse ce qu'il va acheter ou vendre, à quel prix, quel gain il va prendre sur la position et ce qu'il va faire si le trade se passe mal et qu'il doit prendre une perte. Avoir un plan de trade est un conseil forex pour débutant, comme pour tout trader professionnel. Le meilleur trader a toujours un plan et se pose les questions suivantes:
L'objectif de gestion de la SICAV est d'offrir un portefeuille composé de valeurs de petites et moyennes sociétés de la zone euro, vivier riche et varié de plus d'un millier d'entreprises à des souscripteurs qui souhaitent bénéficier du fort potentiel de ces valeurs. L'action du gérant vise à tirer parti des perspectives de croissance de ces entreprises, en privilégiant une diversité de secteurs d'activité afin d'obtenir, sur la période de placement recommandée, une performance supérieure à celle des marchés de petites et moyennes capitalisations de la zone euro.
×