Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre de l’argent rapidement en raison de l’effet de levier. Entre 74-89 % des comptes d’investisseurs particuliers perdent de l’argent lorsqu’ils tradent des CFD. Vous devriez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.
Tout le monde aime l’excitation que procure une bonne course, et les petits investisseurs n’y échappent pas. C’est pourquoi le magazine MoneySense a lancé, en 2013, la première Grande Course au CELI : un concours destiné à déterminer qui, au Canada, avait le plus fait fructifier ses investissements depuis l’introduction des comptes d’épargne libre d’impôt, en 2009. Puisque tous avaient profité des mêmes droits de cotisation — 31 000 $ —, la lutte était équitable.
Au 31 octobre 2014, les actions de Kelso se négociaient à un peu moins de 6,53 $ chacune. Rick en détient 79 100 dans son CELI, et Maureen en a 78 100, totalisant des sommes de 516 297 $ et de 509 784 $. Le couple est convaincu que l’entreprise sera un jour rachetée et il est déterminé à conserver toutes ses actions jusque-là. « Nous croyons que l’action de Kelso pourrait monter jusqu’à 25 $, dit Rick. Nous sommes patients et nous allons attendre. »
Apprendre à devenir trader forex gagnant peut être difficile pour des débutants. Les astuces d'investissement forex et les conseils bourse sont un endroit formidable pour commencer et peuvent vous aider éviter des pertes. Beaucoup de personnes souhaitent devenir riche rapidement ou gagner de l'argent en bouse rapidement et facilement, même si cela n'est pas possible toujours.
« Je désire bien comprendre pourquoi j’achète un titre, dit Milan. Le jeu ne m’intéresse pas. Je veux investir. » Il détient actuellement qu’un titre : Home Capital Group (TSX : HCG), une société de prêts hypothécaires. Il aime beaucoup son équipe de gestion et estime que l’entreprise est restée en dessous de l’écran radar. Il a commencé tout doucement à acheter des actions le printemps dernier, à environ 28 $ l’unité, et a continué de le faire au cours des deux mois qui ont suivi. Le titre se négociait récemment à environ 50 $. « Mon CELI a touché les 100 000 $ à deux reprises à l’automne, mais le titre est volatil, dit Milan. J’estime que c’est l’un des meilleurs achats à la TSX à l’heure actuelle. Vous connaissez le dicton : Jamais deux sans trois. »
×